TOULOUS'ASSO
Associations

----------- ASSOCIATIONS ------------

- ANNUAIRE des associations de Toulouse
- QUARTIERS Toulousains sur le web
- MEDI'ASSO : journaux, radios, télés ... créés par des associations
- ETUDES et DOSSIERS divers sur les associations toulousaines

Actualités

------------- ACTUALITES -------------

- ACTUALITES de la vie associative
- AGENDA : débats, concerts, manifestations, forums, stages..
- FIL D'ACTUALITES : en direct des sites web associatifs toulousains
- NEWSLETTER : Recevez chaque mois les actualités associatives toulousaines

Echanges

------------- ECHANGES ---------------

- FORUMS de discussion
- ARTICLES sur la vie associative toulousaine en provenance d'autres sites web
- ANNONCES : Bénévolat, locaux, matériel, projets, stages..

Ressources

------------ RESSOURCES --------------

- DOCUMENTS : modèles, études, publications..
- LIENS WEB : des sites de référence
- LOGICIELS LIBRES : des outils pour la gestion de votre association
- LIEUX RESSOURCES : structures de soutien à la vie associative toulousaine

A propos ...


Retrouvez dans cette rubrique des articles concernant la vie associative toulousaine (interview, présentation d'associations, etc ...)
Ces articles sont réalisés soit par Toulous'Asso, soit par divers médias (associatifs ou non). Dans ce dernier cas, seul un extrait de l'article vous est présenté. Un lien vers l'article original se trouve au début de l'article.

Toulous'Asso sur Facebook !

Auteur : sam31
Article ID : 2
Public : Default
Version 1.00.02
Date de publication: 25/09/2010 11:00:00
lectures : 856

(Entretien réalisé par Toulous'Asso en Août 2005)

Merci aux deux premiers interviewés (cette interview a été réalisée en 2005 à l'occasion du Festival des Alternatives pour la Musique - FAM):

* Gérald GUIBAUD – co-fondateur de Unique Records
* Sébastien CHABERT – membre de Unique Records / co-organisateur du FAM 2005

Bonjour Sébastien et Gérald, avant de nous parler de votre association et du Forum qu'elle organise, pouvez-vous nous dire un peu qui vous êtes, ce que vous faites dans la vie, d'où vous venez, etc.. ?
Gérald : Je suis originaire de Toulouse, j’y ai grandi et fais toutes mes études. J’ai étudié la physique à l’INSA de Toulouse, et depuis l’an 2000 je suis ingénieur au CNES à Toulouse. C’est notamment à l’INSA que j’ai commencé à m’impliquer dans le milieu musical, avec notamment l’organisation des dernières éditions du festival les 24H de l’INSA (en 1998 et 1999). C’est aussi à l’INSA que j’ai rencontré Sébastien et surtout Gilles Deles avec qui j’ai fondé le label Unique Records en 2001.

Sébastien : Pour ma part, je suis lotois d'origine mais je suis à Toulouse depuis une dizaine d'années. J'ai rencontré Gérald pendant mes études (je suis aussi ingénieur INSA ...), je suivais son activité associative de plus ou moins près jusqu'à ce que je m'investisse avec lui dans l'organisation du Forum en 2004.

Gérald, tu fais donc partie de l'association "Unique Records", pourrais-tu nous parler un peu de cette asso et de ses activités ?

Gérald : Nous avons donc fondé le label Unique Records avec Gilles Deles en 2001. Moi je venais de rentrer dans la vie active et le contact avec le milieu musical que j’avais lors des 24H INSA me manquait terriblement, et Gilles finissait son premier album solo dont j’adorais la musique. Je lui ai donc proposé de monter notre propre structure et de sortir son 1er album. On est parti de rien, et avec comme seul budget quelques économies tirées de mes premières payes et surtout notre bonne volonté. En 1 an d’autoproduction et d’autodistribution dans la région, son premier album Lunt avait récolté pas mal de presse et attiré l’attention de beaucoup de disquaires. Nous avons ensuite sorti l’album electro de son ami Virga, puis l’album « the bright period » du groupe montalbanais A Place For Parks qui venait de remporter le tarn&garock. Ce catalogue nous a permis de signer chez un distributeur indépendant, La Baleine, et depuis nos sorties sont disponibles chez tous les disquaires de France et régulièrement encensées dans la presse spécialisée et nationale. En plus de 4 ans d’existence, notre catalogue s’est étoffé à 9 artistes (lunt, virga, a place for parks, baka, melatonine, baxendall, angil, electrophönvintage, half asleep) distribués en France mais aussi à l’étranger ( UK, USA, Canada, Japon…) et qui ont été reconnus et encensés par la presse musicale (par exemple Angil a été récemment élu parmi les 100 disques de l’année 2004 par les inrockuptibles et parmi les artistes français à suivre pour les années 2005-2010 !)

Pourquoi avoir voulu créer un label indépendant ? En existe t'il d'autre sur Toulouse (ou dans la région) ? Travaillez-vous ensembles ?

Gérald : Notre but en fondant le label était de répondre radicalement à une uniformisation insidieuse des créations et de promouvoir une musique singulière, loin de tout art-marchandise, et qui a également su conserver un caractère intime et complexe. Je pense qu’avec les albums que nous avons sortis et les événements comme le forum que nous avons mis en place, nous sommes en phase avec les objectifs que nous nous étions fixés au départ.
Il existe depuis quelques années d’autres labels indés à Toulouse qui sont très actifs et avec qui on collabore très souvent, que ce soit pour des sorties d’album, des concerts, et donc pour le forum : Travelling Music, Angström Records, Ocean Music, Dora Dorovitch, Dead Bees, Nowaki music, ELP Records, Aljama Discs…
Il y a une réelle entraide entre nous et je pense qu’on peut vraiment maintenant parler d’une scène indé toulousaine qui est parmi les plus actives et passionnantes de France.

A propos du Forum des Alternatives pour la Musique (FAM), c'est donc la deuxième édition cette année, quel est son objectif ? et comment s'est passée la première édition ?

Gérald : L’objectif principal du FAM reste de donner un lieu d’expression aux initiatives musicales indépendantes et alternatives, afin de présenter et faire découvrir leurs travaux par le biais de stands et de performances scéniques. Cette scène a beau être très active, elle est malheureusement encore trop peu mise en avant et a un besoin vital de se faire plus connaître. De plus la pénurie actuelle des lieux de diffusions et de concerts engendre de nombreuses difficultés pour ses artistes qui ne peuvent que très rarement se produire en live. Le FAM permet de fédérer les labels et autres structures dans un véritable réseau d’entraide et de collaboration, mais il permet en plus de faire la promotion sur Toulouse de leurs travaux et de faire jouer en live leurs artistes. La première édition l’an dernier ne s’était déroulée que sur une seule journée avec des structures principalement originaires de la région du grand sud-ouest, le public avait largement répondu présent et les participants avaient été enchantés par l’intérêt de ce public pour leurs travaux. Ceci nous a encouragé à reconduire le forum, de manière plus ambitieuse vu qu’il se déroulera cette année sur plusieurs jours (14-18 septembre) et plusieurs lieux (La chapelle, la médiathèque associative des Musicophages et Samba Resille) avec au total plus d’une cinquantaine de structures participantes venant de toute la France, des expositions photos et dessins, et plus d’une quinzaine de concerts au total.

Sébastien : Le FAM est avant tout un Forum, ce n'est pas un Festival, c'est-à-dire qu'au-delà des concerts, nous souhaitons que ce soit un espace de discussion, de débat, d'échange et d'entraide entre les labels et les structures associatives du milieu de la musique en général. Nous désirons aussi que le public puisse découvrir ces structures et participer au maximum à ces échanges, c'est pourquoi le Forum en lui-même est en entrée libre lors des 2 après-midi. J'ajoute que le Forum se veut "alternatif" parce qu'il défend une certaine idée de la musique, au travers de la présence de labels indépendants, mais aussi de différentes structures qui oeuvrent à une autre diffusion de la musique. On peut citer la présence cette année de l'asso musique-libre-org qui propose de la musique sous licence libre sur internet, ou de la coopérative de diffusion Co-Errances, ...

Vous l'organisez en collaboration avec une autre association (l'Atelier Idéal), comment ça se passe ? Combien de personnes participent à cette organisation alors ?

Gérald : l’organisation de cette édition du FAM comporte des membres de Unique Records, Travelling Music, Another Record, les Musicophages, l’Atelier Ideal, Alter’prod. Soit au total une bonne dizaine de personnes.

Sébastien : La difficulté de trouver un lieu sur Toulouse nous à amener naturellement à investir la Chapelle, lieu occupé depuis 12 ans par l'association l'Atelier Idéal. Ce lieu est vraiment un des lieux les plus atypiques de Toulouse et j'invite grandement le public à venir le découvrir ! Ile ne pourra qu'apprécier ce cadre si particulier.

Ca fait longtemps que vous vous impliquez comme ça dans une (ou plusieurs) association(s) ? Qu'est-ce qui vous plait particulièrement dans cet engagement associatif ?

Gérald : la gestion de Unique Records et de tous ses projets, en parallèle à mon travail, depuis presque 5 ans, ne me permet pas de m’investir dans d’autres associations mais je reste attentif à tous ce qui se fait dans le milieu associatif. Je pense que cet engagement associatif est un acte militant, très fort dans son message : des nombreuses activités (culturelles, sociales, sportives…) ont désormais besoin du bénévolat pour continuer à exister, donc s’engager avec elles cela signifie lutter pour la sauvegarde de la diversité.

Sébastien : En ce qui me concerne, il se trouve que je connaissais justement la Chapelle car c'était le lieu de rencontre d'une autre association à laquelle je participe : l'AMAP Casanova. AMAP signifie Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne. Cela n'a donc rien à voir avec la musique mais c'est aussi un engagement qui me tient vraiment à coeur ! Ce sera peut-être l'objet d'une autre interview dans Toulous'Asso !

Est-ce que parmi tes proches (amis, famille, collègues,...) certains sont impliqués également dans une association ?

Sébastien : Beaucoup le sont en effet. Je pense que de plus en plus de personnes cherchent à s'investir en-dehors de leur vie professionnelle ou de leur vie familiale. Cela permet à la fois de "changer d'air" en rencontrant d'autres milieux socio-culturels et de pouvoir mettre davantage en pratique ces passions. Pour ma part, mon engagement est avant tout militant. Je tiens à défendre certains idéaux. En fait, mon engagement associatif récent correspond davantage à la mise en accord de mes actes avec des idées.

Que penses-tu justement de la vie associative toulousaine ? Crois-tu qu'on en parle suffisamment ?

Sébastien : Il est clair que l'on n'en parle pas suffisamment dans les grands media. Heureusement que des sites ou des journaux comme Toulous'Asso existent pour mettre l'accent sur des initiatives pourtant foisonnantes me semble-t-il.

Que pourrais-tu dire à des personnes qui hésiteraient à s'investir dans le secteur associatif ? les encourages-tu à y participer ?

Gérald : toutes les personnes qui ne font que travailler pour leur boulot, et qui en ont marre de la routine de la vie de tous les jours, devraient s’engager dans une association dont le domaine d’activité est en accord avec leurs goûts. C’est un formidable moyen pour s’accomplir, rencontrer de nouvelles personnes, et faire aboutir des projets qui vous tiennent à cœur. Il faut s’engager sans hésitation !

Pour terminer, que penses-tu de notre association (Toulous'Asso) et en particulier du portail (le site www.toulousasso.org) ? Des conseils peut-être pour nous aider à l'améliorer ?

Sébastien : Je ne connaissais pas le site avant que tu me contactes. Il me semble très bien fait et relativement exhaustif. C'est sympa aussi de mettre des documents d'infos sur le secteur associatif en téléchargement. J'espère que le journal papier sera de plus en plus diffusé, cela pourra peut-être donner le coup de projecteur dont le secteur associatif toulousain a besoin !

0
Version imprimable Envoyer cet article à un ami